COUGAR ET COCHONNE

COUGAR ET COCHONNE

j'ai la change d'avoir deux belle mère que j'ai tringler. Mon vieux s'est marié à trois reprise


ma deuxième belle mère et moi avons dix ans d'écart .  Mon père et ma deuxième belle mère sont venu passer quelques jour chez moi. un matin accidentellement j'ai ouvert la porte de la salle de bain. la ma belle mère était entrain de mettre son soutien gorge. Pendant quelques secondes je regardai ma belle mère mettre son soutien gorge avant de m'excuser et refermer la porte de la salle de bain .Ma belle sortie de la salle de bain a son tour en me disent se n'es pas grave.
Elle ajouta s'est qu'une paire de nichons.
Ma belle mère me dit :
 cela ne doit pas être la première paire de seins que tu voie . Je n'allai pas lui dire que je m'occuper de ma première belle mère Simone.
Quelques années plus tard je suis partir en vacance pour deux semaine chez mon père et ma belle. Mon père avait repris son boulot  et ma belle mère avait encore deux semaines de vacance avant la reprise de son boulot. 
Ma belle s'habille très  souvent en jupe. Elle en porte une que j'adore plus particulièrement. C'est une jupe courte en tissus écossai.  Je crois que cela s'appelle un kit.
Pendant plus de huit heures par jours  j'étais seul avec ma belle mère. Nous étions donc le lundi la matinée s'était bien passer sans problème. Nous avions manger. 
Ma belle mère me dit : 
nous allons boire le café au salon en regardent les informations. Ma belle mère portait donc son jupe écossaise. Je m'assoie juste à côté de ma belle mère qui s'était déjà assise sur le canapé. Je matais sa cuisse que l'étoffe de sa jupe ne recouvrais pas. Je me demandai si ma belle mère avait un slips ou juste son collant noir sous sa jupe. 

je restai sur ma question. le mardi matin j'allai le dernier à la salle de bain prendre ma douche. Par curiosité je regardai dans le panier à linge sale. Je trouvai le soutien gorge et le slip de couleur violet que  porter ma belle mère surement la lundi. Je le pris entre mes doigts et à le sentir l'étoffe étroite qui était au contact de de vulve. je me mis à lécher l'étoffe. Je bandai comme un âne.  Bien sûre je me suis donc masturbé. Au moment de mon éjaculation je m'arrangeai pour que mon sperme tombe bien sur là partie étroite de l'étoffe. je n'avais pas louper ma cible.  Je remis le slip violet souiller de mon sperme dans le panier. Je pris ma douche et je ressortis de la salle de bien. Quelques minutes plus tard ma belle mère me dit:
je vais faire  tourner une machine de linge. Elle partit dans la salle de bain et je la regarde distraitement du couloir. Ma belle mère est entrain de trier son linge. Tout à coup je la vie prendre son slip. Elle à dut mettre ses doigts sur mon sperme quelle porta à son nez.  je la vie lécher son slip. je suis retourner à la cuisine boire mon café comme si de rien été.
Ma Belle revient dans la cuisine pour mettre son linge dans la machine. Mon vieux arriva quelques minutes plus tard. Ma belle mère lui demanda tu ne va pas voir de clients aujourd'hui Il lui répondit : Non aujourd'hui je travaille à la maison et il retourna à son bureau.
Ma belle  mère me dit :
je vais te couper les cheveux se matin. Quelques minutes après ma belle mère et moi étions une nouvelle fois dans la salle bain. je m'assis donc sur le tabouret et ma belle mère commença à me couper les cheveux. Elle était habiller d'un pull et d'une jupe courte a peu près à mis cuisse. Quand tout à coup ma belle mère se pencha légèrement contre moi et me dit à oreille :
sous ma jupe je n'ai pas de slip, mai juste mon collent.
Ma belle mère ajouta :
Merci pour ton sperme que j'ai trouver sur mon slip. Ma belle mère continua  à me couper les cheveux pendant que glisser ma paume de main que je posai sur le collent pour caresser ses fesses et son pubis châtain claire bien sûre je soulevais sa jupe pour regarder son barbu et son fessier. Ma belle mère écarta légèrement ses cuisses et je pue toucher sa moule  travers son collent. Je dis à ma belle mère j'ai envie de toi. Ma belle mère me répondit :
je n'en doute vue le sperme que tu as éjaculer pour souiller ma petite culotte. ma belle mère et moi avons du attendre jusqu'au mercredi pour que je la tringle. Car le mercredi mon vieux avait un rendez-vous sur Grenoble. 
Donc nous étions le mercredi. Nous avons bien attendu que mon vieux partir de la maison. 
Ma belle me dit : 
s'est bien la  première fois que je vais tromper ton père. Ma belle ajouta :
mai je ne pensai pas que se serrer avec sont fils. 
Je dis à ma belle mère : 
Se n'est pas la première fois que je souille ta lingerie de mon sperme. Ma belle me répondit :
Je le s'ai bien. Elle ajouta :
tu pensais que je n'allais pas m'en rentre conte et m'en apercevoir .
Ma belle mère me  dit :
s'est comme les dernière vacance d'été ou nous étions sur la même moto car ton père ne voulait pas  te porter et que tu montais dernière moi et que tu te coller  juste contre moi.  
Ma Belle mère ajouta :
je ne les es jamais compter les fois ou je tes sentie bander quand tu te coller contre le bas mon dos.
Ma belle mère me dit :
s'est simple il n'y a pas hue un jour ou je ne tes pas bander deux ou trois fois dans la même journée.
Ma belle mère ajouta :
remarque s'était plutôt flatteur pour moi de faire bander un jeune homme. 
Ma belle mère me dit :
avec le recul des années se n'était pas si désagréable que ça de sentir la queue en érection de mon beau fils contre ses fesses.
Ma belle ajouta :
maintenant je peu bien l'avoué. Combien de fois j'ai voulu m'arrêter pour te faire une fellation buccal. Mai je n'ai jamais osée.
 

Je répondis à ma belle Mère :
fais toi plaisir.  Je ne connaissais pas vraiment ma deuxième belle mère comme Simone qui m'avait élever pendant mon enfance et mon adolescence. A  première vue ma deuxième belle mère avait l'air d'aimer la bite. Donc le Mercredi matin des que mon vieux fut partir. je commençai à m'occuper de ma belle mère. Nous étions dans la cuisine ma belle mère était entièrement nue sous son peignoir rose. Il ne me fallut pas beaucoup temps pour lui caresser sa poitrine. 
A première vue cela ne te gêne pas de désirer ta belle mère. Ma belle mère me dit :
vue ce que je sens contre la raie de mes fesses.
Ma belle mère ajouta :
ça s'est sure que je te fais de l'effet.
je lui répondis :
j'attends depuis mardi matin après t'avoir tripoter les fesses quand j'ai glisser ma main dans ton slip pendant que tu me couper les cheveux. 
Sens lui dire un mot je lui retirer  son peignoir rose. Ma belle mère était entièrement nue devant moi.
 Toujours sans lui dire un mot je la retourna conte l'évier de la cuisine. Ma belle mère posa ses paumes de main sûre le rebord  de l'évier. je me suis placer derrière elle en lui donnent une claque sur ses fesses. je fis glisser le gland de mon pénis en érection sous ses fesses. Ma belle mère avait ses cuisses légèrement écarter. Je sentis le bout de son doigt appuyer sur le côté de mon gland qui commença à pénétrer dans son orifice vaginal le cylindre de mon pénis glisser à l'intérieur de son fourreau vaginal. La je commençai un mouvement de va et vient de mon phallus dans le fourreau vaginal de ma belle mère.
Ma belle mère tortillait et ondule du fessier de droite à gauche et d'avant en arrière. je la tiens fermement par les hanches. la salope est entrain de jouir Je ne s'ai pas comment ma belle mère fit pour attraper mes couilles avec sa main. Ma belle mère ma broyait des testicules comme des noix. Je me mis à éjaculer mon sperme dans l'orifice de son vagin.
Ma belle mère murmure et bien mon salop.Cela fait combien de temps que tu ne tes pas vider les burnes dans la chatte d'une femme.
Je me retirai du vagin de ma belle mère qui me dit:
tu ma inonder la moule de ton foutre.
Ma belle mère me dit :
Je ne devrais pas te dire:
Mai cela fait longtemps qu'un mec n'avait tringler comme cela.
Je ne s'ai pas pourquoi ma belle mère posa cette question ?
Elle ajouta tu n'ai pas obliger de répondre.
Ma belle mère me demanda si j'avais déjà baiser avec Simone.
Je lui répondis :
honnêtement oui sans aucune honte.
Ma deuxième belle mère me dit :
cela ne me surprend pas car on sent que tu as une certaine habitude avec les femmes mûre.
Ma belle me dit :
pour temps d'après ton père, Simone n'était pas une affaire au lit et elle n'était pas porter sur le sexe
Je répondis à ma belle mère :
je pense que mon vieux n'a pas sut i prendre avec Simone. Car moi j'ai baiser et sodomiser Simone a plusieurs reprise.
Et j'ajoutai :
Moi je peu te dire : 
que Simone était plutôt une chaude du cul. 
Je regarde ma belle mère en lui disent :
es toi es tu une bonne affaire
Elle me répondit :
Je pense que oui et j'en suis sûre car je tes toujours fais bander jus qu'a maintenant
Ma belle mère ajouta :
de la manière que tu ma tringler je dois être une très bonne affaire. 
Je lui répondis :
allons continuer cette conversation sous la douche. Nous étions maintenant dans salle de bain et pour la deuxième fois  j'allai tringler ma belle mère sous la douche.
Car la fausse blonde était vraiment un très bon coup dans le bon sens du terme.
A la fin de mes vacances je ne sentais plus ma bite et mes couilles.  Ma belle mère était vraiment un très bon coup. je pense qu'avec moi elle avait la barre très haute.








après une bonne baise sous la douche ou ma belle mère se réveilla être une vrai salope.
J'ai vraiment l'impression que je ne vais pas m'ennuyer.

Ma belle mère et moi étions encore sous la douche entrain de nous embrasser à pleine bouche. Quand le téléphone fixe se mit à sonner ma belle mère sortie de la doucha et elle allait répondre ua téléphone entièrement nue. Ma belle mère revient en me disent: 
super je ne devrais pas dire çà. Ton père rentre que demain soir. Moi  Je n'en avais riens à foutre que mon vieux ne rentre pas. La seule chose qui comptait pour moi s'était de baiser et sodomiser ma deuxième belle mère et c'était plutôt bien partir pour le moment. Ma belle mère était revenue dans la salle de bain. Je l'embrassai à pleine bouche en fourrent ma langue dans sa bouche pendant que je posai ma paume de main sur son épaisse toison de couleur châtain clair de son triangle pubien. Puis ma belle s'accroupit légèrement et se penche en avant pour attraper sa lingerie qui se trouve dans un meuble bas de la salle de bain. Je n'allai pas laisser passer cette occasion. Je la pénétrai en levrette. Tout en tringlent ma belle mère. Je la flattai sur son jolie cul.
Ma belle mère me répondit : 
Je te voie venir avec tes grand sabot.
Ma belle mère me dit : 
tu veux me sodomiser mon petit trou du cul.
Ma belle mère ajouta:
s'est le seul orifice ou je suis encore vierge.
Elle ajouta :
j'ai comme une impression que je ne vais plus être vierge de l'anus dans pas longtemps.
Après avoir éjaculer mon sperme dans l'orifice vaginal de ma belle mère. nous finition sur le sol de la salle de bain dans la position du soixante neuf pour une partie de lèche qui duras un bon moment.
En suite ma belle mère me  fit la totale.
Après lui avoir léchait son clitoris et sa vulve sous toute les coutures  et la fellation magistral que ma belle maman avait exécuter sur mon phallus. 
Ma jolie maman avait des tallent cacher. Sa était un véritable vagin. Ma jolie maman se montra sous son vrai jour. La salope est une sacret suceuse et une pompeuse de gland exceptionnelle. Sa bouche est une vrai aspirateur pour vous vider les testicules.
Après cela pour le première fois je regardais ma jolie maman mettre sa lingerie 
Soutien gorge à balconnet de couleur noir, porte jarretelle avec bas résille assorti au petit slip noir des année 70 par sa confection.
Je dis à ma jolie maman :
Mes tu es une belle salope
Ma jolie maman me dit:
remarque dans ton style tu es pas mal non plus.Quand tu te masturbe en regardent mes slips pour t'exister et y éjaculer ton sperme sur l'étoffe en dentelle ou en tulle transparente sans même l'essuyer ou me reluquer sans en avoir l'aire.
Puis de toute façon je ses que te fais bander. 
Ma jolie maman me dit :
n'oubli pas que j'en ai des très bon souvenir en moto quand tu étais derrière moi. Je ne comptai plus le fois ou je sentais ton pénis contre la raie de mes fesses.
Ma jolie ajouta :
de toute façon je n'ai jamais dis
que j'étais une sainte ni toute. Je suis une femme qui aime le sexe.
Ma jolie maman me dis :
Je ne suis pas une marie salope.
Ma jolie maman ajouta :
se n'est pas comme si je t'avais draguer ou fait du rentre dedans. Moi je s'ai que je te fais bander.
Ma jolie maman me dit:
De plus tu as une bite faite pour ma bouche et j'aime ton sperme ou goût noisette. 
Ma jolie maman me dit :
ensemble de lingerie ton père ne là jamais vue. 
Ma jolie ajouta; 
je les achetai uniquement pour toi. Car je me suis rappeler la première vois que nous étions chez toi. Que le lendemain tu t'étais soi disent tromper de porte avec les toilettes et la salle de bain. Quand tu es ouvert j'étais entrain de mettre mon soutien gorge noir de l'époque et tu ma regarder sans dire un mot.
Ma jolie maman me dit :
j'ai bien  senti que tu voulais me toucher les nichons. 
Ma jolie maman ajouta :
est comme  par hasard ton père était partir acheter des cigarettes quand tu es rentrer dans la salle de bain.
Ma jolie maman me demanda :
mon slip jaune en dentelle tu l'as souiller de ton sperme avant ou après avoir vue dans la salle de bain.
de plus s'était la deuxième foi que tu me voyer.



Je répondis à ma jolie maman :
Quand j'ai vue ton slip jaune sur le lit. Je les pris pour le regarder quand j'ai vue qu'il était entièrement transparent sur le devant je me suis mis à imaginer ton triangle de pubis. Je savais que tu étais dans la salle de bain. je suis descendu et je me suis mis derrière la porte la bite à la main et ton slip jaune dans l'autre. Je me masturbai derrière la porte en espèrent que tu ouvres la porte. J'ai entendu un bruit. Surpris j'ai éjaculer violemment mon sperme à gicler contre la tulle de ton slip. je remontai le remettre dans ton sac. J'avais oublier que je l'avais pris sur le lit. 
Ma jolie maman me dit :
S'est la première fois que j'ai goûter ton sperme.
Ma jolie maman ajouta : 
de plus tu avais l'air d'être intéresser par mon style de lingerie sexy voila pourquoi j'ai acheter cette ensemble de lingerie noire.
Pendant que ma jolie maman et en étions aux confessions je lui demandai si elle avait encore son chemisier entièrement transparent et son pantalon ultra moulent en satin. Qui fait comme une double peau.
Ma jolie maman me répondit: 
oui tu voudrai que je les porte. 
Je lui répondis : 
oui
Ma jolie maman me dit : 
vue le beau temps cette après midi nous pourrions aller à la plage. 
Je lui répondis :
super bonne idée.
pour le moment ma jolie maman porter encore son ensemble de lingerie noir. Ma jolie maman posa ses paumes de main sur le rebord du lavabo. Je plaçai mon pénis contre son slip et le fit glisser sous ses fesses. l'étoffe étroite qui cache se vulve s'écarta et pénétrer mon phallus dans l'intérieur de son orifice vaginal. Cette foi je tenais ferment ma jolie maman par les hanches. Car cette foi je voulait faire gueuler ma jolie maman en la tringlent. Je lui enfoncer toute la longueur de mon pénis dans fourreau avec brutalité. Mes testicules claquaient violemment contre le bas se sa vulve et son anus. Je voulais entendre ma jolie maman entrain de jouir. Ma jolie maman voulu aller dans sa chambre. Nous reprîmes la position la plus classique et je repris mon mouvement de va et vient de plus belle. Ma jolie maman était entrain de pisser même pendant que je le tringler avec vigueur et brutalité. Ma jolie maman se mit à pousser des cris et à me planter ses ongles dans la chaire de mes épaules.  Je n'arrivai plus a contrôle ma jolie maman. Elle était comme dans un état second. Ma jolie maman me criait de jouir en elle et de me vider les couilles dans sa chatte.  Ma queue était en sûre chauffe dans j'ai éjaculer mon sperme dans ma jolie maman je ressentis une vive douleur. Mon sperme gicla violemment et au même moment ma jolie maman me planta ses ongles dans la chair de mes épaules jusqu'au sang. Ma jolie maman et moi nous nous regardions droit dans yeux sans dire un mot.
Quelques minutes plus tard ma jolie maman et moi avions du mal à nous remettre.
Ma jolie maman me dit :
j'avais l'impressionne que nos deux sexe n'en faisait plus qu'un seul.
Ma jolie maman ajouta :
même son quatre vingt quinze C à balconnet lui sembler gros petit pour ses seins.
Ma jolie maman me dit :
jamais je n' ai hue les pointes de seins aussi dure et gonfler.
Ma jolie maman ajouta : 
je ne sens même plus mon clitoris. j'ai comme  l'impression qu'il a exploser sous tes coups de butoir répéter. 
Ma jolie maman je n'ai jamais pisser de ma vie pendant qu'un mec me tringler.
Moi je ne sentais plus rien de mon service trois pièces. Nous partîmes à la sale de bain prendre une bonne douche pour nous remettre.

Après la douche ma jolie maman me dit :
il faudrait faire quelque courses pour se soir.
Ma jolie maman sortie la première de la douche en me disent :
arrête de me mater le cul.
ma jolie maman partit s'habiller dans sa chambre. J'en fie au temps de mon côté
Ma jolie maman ressortie de sa chambre.
J'en reste sur le cul. Ma jolie maman portait son pantalon moulent. Je pense que l'étoffe est un style de satin mate. tellement que sa moulait ses formes cela donner l'impression qu'il avait été peint sûre elle. La couture de son pantalon rentrer profondément dans sa fente clitoridienne en séparent les petites et grandes lèvres de sa vulve et la couture de son pantalon s'enfonce généreusement dans la raie de ses fesses.
Ma jolie maman me dit :
quelle a grossir du cul car elle a hue un peu de mal à mettre son pantalon. Putain cela lui dessiner un cul d'enfer de plus elle avait mit son chemisier noir entièrement transparent sans soutien gorge.
Ma jolie maman me dit : 
tu es près.
Je regarde ma jolie maman et je lui dis tu vas sortir habiller comme ça. 
Ma jolie maman me répondis :
attend pour une fois que je peu porter mon pantalon pour sortir je ne vais pas me gêner. Nous voila partie en voiture direction la plage.
Ma jolie maman s'arrêta dans une ville qui se trouvait sur la route de la plage. Ma jolie maman se gara au parking du centre ville  il était pas lion de midi.  Nous descendîmes de la voiture  et nous remontons la rue principale. J'entendis plusieurs mecs faire des réfections tu style. Et mate,mate le cul de la meuf ou j'irai bien lui exploser l'anus. Je dois bien avouer que j'étais axé fier d'entendre se style de réfections
même si certaine étaient plus direct et plus hard qui concernait le fessier de ma jolie maman.
Nous fîmes nos courses pour le soir et nous remontons en voiture.
Je dis à ma jolie maman :
tu as du en faire bander plus d'un.
Ma jolie maman me répondit :
je suis méchante en disent ça. Dommage que ton père ne soit pas la. J'aurai voulu qu'il entende les commentaire que les mecs ont fais sur mon postérieur en portent se pantalon. 
ma jolie ajouta :
je connais une petite page tranquille au mois de septembre il y a personne. 
Ma jolie me dit :
je suis très exciter car la couture de mon pantalon me flotte le clitoris quand je fais un mouvement.
Nous arrivons à la plage que ma jolie maman me parler. Sûre il y avait personne. Mais a première vue le nombre de capote  qui se trouvaient sur le sable. Les gents y vienne pour s'envoyer en l'air. Mai ma jolie maman nous fis prendre un petit chemin qui nous amena ver une toute petite plage.  Ma jolie se déshabilla et mis son maillot de bain noir d'une pièces. Si ma jolie maman avait mis se maillot de bains se n'était pas pour rien.

ma jolie me dit :
je portais souvent se maillot de bain comme un body sous blouson et mon pantalon noir léger quand tu montais avec moi en moto.
Ma jolie maman me dit:
tu voyais toujours que  le haut quand j'ouvrai mon blouson et que tu reluquer mon quatre vingt quinze C. Mai tu n'as jamais vue le bas.
Ma jolie maman ajouta :
ma jolie maman se retourna. Le derrière de son maillot était comme un string. Une simple ficelle qui lui rentre entre les fesses et se n'était pas la fine épaisseur de l' étoffe de son pantalon qui aller changer quelque chose.
Je dis à ma jolie maman :
Cela devait quand même t'exciter de sentir mon pénis en érection contre la raie de tes fesses.
Ma jolie maman me dit :
J'avoue que j'ai hue envie de m'arrêter pour te sucer la queue.
Ma jolie maman ajouta :
remarque depuis deux jours je me suis rattraper.
pour le moment je dis à ma belle maman :
aller met toi à quatre pattes. Se n'est pas la ficelle de son maillot qui va m'arrêter et je lui pénétrer une nouvelle fois mon pénis dans moule jusqu'à éjaculation de mon sperme dans le fourreau vaginal. 
Mai la journées du jeudi fut la plus hard.


Après deux bonne partie de jambe en l'air au bord de la mer . 
Ma jolie maman me dit :
tu ses cet bien la première fois que je suce et que  écarte les cuisses plusieurs fois dans la même journée.
Ma jolie maman ajouta :
 j'aime ça quand tu me défoncer la moule. J'aime quand tu éjacule ton sperme de ma bouche pour que je l'avale. 
Je répondis à ma jolie maman :
dans ton style tu es pas mal non plus et tu assume un max. Ma jolie maman retira son maillot de bain pour mettre son pantalon hyper moulant. 
Je dis à ma jolie maman :
mai toi as quatre patte je me place derrière elle. Putain son pantalon lui moule les forme  de cul comme une double peau. Je me masturbe juste derrière elle pour éjaculer mon sperme sur l'étoffe de son pantalon.
Ma jolie maman me dit :
salop je t'excite vraiment un max.
ma jolie maman ajouta ;
tu ne débande jamais. 
Je lui répondis :
se n'est pas de ma faute si tu es aussi bonne et une vrai  salope. 
J'ajoutais :
tu cache bien ton jeu ma salope.
Je dis à ma jolie maman:
il ne faut pas te parler ou juste te montrer une bite. Il faut surtout temps donner ma cochonne.
J'ajoutai : 
tu l'aime la bite de ton beau fils. ne d'inquiète pas ma chérie tu va pouvoir la voir et la toucher jusqu'à la fin de mes vacances. 
Je dis à ma jolie maman :
tu va voir ce que je vais te mettre jusqu'à la fin de mas vacances. tu vas prendre un max.
J'ajoutai: 
aujourd'hui se n'est qu'un échantillon  de ce que je vais te mettre dans la chatte et dans l'anus.
Je dis à ma jolie maman :
s'est vrai que tu as un joli cul. Mai quand je t'aurai enculer il sera encore plus beau et en plus tu as aimer ça et tu vas m'en redemander.
Je dis à ma jolie maman:
je vais te faire aimer la sodomisation de ton jolie trou du cul.

 

quand nous somme rentrer de la plage 
Ma jolie maman me dit :
je  vais prendre une bonne douche.  Avant ma jolie maman écouta de le répondeur téléphonique.
Ma jolie maman me dit: 
ton père ma confirmer qu'il ne rentrer pas se soir. mai demain en fin de soirée. Ma jolie maman se déshabilla et rentra sous la douche.  A mon tour je rentrai en me placent derrière ma jolis maman. s'est le moment que je choisi pour lui lécher la rondelle foncer de son anus et lui doigter le trou de son anus avec un seule doigt. Ma jolie maman entrain de son caresser son clitoris. Je pris la pomme de douche et je la plaquer contre la rondelle de son trou du cul.
Ma jolie maman me dit :
je sens l'eau chaude qui rentre en moi. 
je lui dis : 
Repousse l'eau de ton anus comme si tu aller défalquer. 
Ma jolie maman me dit :
s'est dégueulasse
Je lui dis :
aller ma cochonne pouce, pouce sa vient la rondelle de son anus se dilate sous la pression. la rondelle de son trou du cul est entrain de se déliter. 
je dis à ma jolie maman :
continue à expulser l'eau de ton anus . Je colle mon gland contre sa rondelle dilater et je commence à pousser mon gland qui commence a pénétrer dans l'intérieur de son boyau anal. mon gland a maintenant franchi la rondelle de son anus le cylindre de mon phallus glace lentement a l'intérieur de son boyau. 
Ma jolie maman me dit :
la vache comme elle est grosse. Tu es entrain de me déchirer les chairs de mon anus.
Ma jolie maman me crie :
tu me fais mal. 
Sans rien dire :
je donnai un grand coup de rhum. Le cylindre est maintenant entrer à l'intérieur du boyau de son trou du cul.
Ma jolie maman me cria :
salop, salop tu ma fais mal.
Je dis à ma jolie maman :
dommage que tu ne peu pas voir cela. 
Je lui dis :
ta rondelle touche les poils de mon bas ventre .
Ma jolie maman me dit :
j'ai comme l'impressions que tes burnes sont encastré contre ma moule. Ma jolie maman est largement pencher en avant
Je dis à ma jolie maman:
alors ma salope tu la sens bien la bite de ton beau fils
Ma jolie maman me répondit : 
L vache mon salop elle est énorme. 
Ma jolie maman ajouta :
ah oui pour la sentir. je la sens même très bien.
je commençais mon mouvement de va et vient. Ma jolie maman commença à pousser des cris. Je pensai en moi même tu n'as pas finir de gueuler quand je vais vraiment te tringler en faisant coulisser le cylindre de toute sa longueur dans l'intérieur de ton boyau anal. 
Elle cette fois s'est partie je me m'ai à sodomiser sauvagement l'anus de ma jolie maman. Qui gueule comme une truie qu'on égorge. je suis entrain de lui défoncer l'intérieur de son trou de son cul à grand de rhum et mes couille lui explose sa vulve poilu en la  cognent violemment.
je peu vous dire que ma jolie maman bouge son fessier dans tout les sens et elle continu à crier de plaisir.
Ma jolie maman est maintenant entrain de prendre son pied.
elle dit :
oui, oui va si défonce moi ,défonce moi l'oignon oui, oui ,oui encore, encore. Je finis par éjaculer mon sperme dans l'intérieur de son anus. Si moi j'avais mal au couilles. Ma jolie maman devait avoir l' anus en feu. M a jolie maman regarda son fessier meurtrir par mes coups de butoirs. Ses fesses sont rouge vif.
Ma jolie me regarda droit dans les yeux en me disent :
putain que j'ai hue mal au commencement. Mai à la fin quelle pied que j'ai pris à me faire sodomiser.
Ma jolie maman me demanda :
Cela fait quoi de dépuceler l'anus de sa jolie maman. 
Je lui répondis :
Ce fut un plaisir et un honneur d'être le premier à te sodomiser ton joli trou du cul 
J'ajouta :
de plus tu es une sacret partenaire qui se donne à fond et sans retenue. Cela est hyper bien pour ton partenaire car tu le pouce dans ses retranchements pour qu'il donne le maximum pour te faire jouir. 
Ma jolie maman :
je peu dire la même chose de toi. Tu ses me surprendre et cela me donne envie de me sublimer et pour me donner à toi sans tabou et sans aucune retenu pour le plaisir que tu me procure.
Ma jolie maman me dit :
Jamais, je vais hue un amant aussi jeune que toi
Ma jolie maman ajouta: 
jamais un mec ma tringler comme tu la fais. Car j'ai sentis que tu avais vraiment envie de moi physiquement. Que se n'était pas uniquement pour me baisé et me dépuceler l'anus histoire de dire je me suis taper ma jolie maman.
Ma jolie maman me dit : 
s'est tellement bon de savoir que tu ma prise comme la femme que je suis et comme un objet sexuelle 
ou juste un trou poilu pour te vider les couilles.
Ma jolie maman ajouta :
Je suppose que se fut dans le même esprit que tu tes tapes Simone.




Nous étions toujours toujours dans la salle de bain.
Je demandai à ma jolie maman :
j'aimerai te regarder pisser et goûter ton urine. 
ma jolie maman me  répondit 
si tu veux. Ma jolie maman s'accroupie dans le bac à douche.Quelques secondes plus tard elle se mit à pisser dans le bac de la douche. Putain quelle pied de la regarder pisser. Puis ma jolie maman et moi allons nous installer dans la grande baignoire . Je m'allonge au font de la baignoire et ma jolie maman vient se placer sur moi de façon que je puisse boire don urine. j'ouvris ma bouche et ma jolie maman commença à pisser dans ma bouche et mon visage. Putain que s'est bon la pisse chaude et légèrement amer. 
Ma jolie maman me demanda :
de lui faire la même chose je commençai à lui pisser dans la bouche. Ma jolie maman se mit à me sucer en même temps. Ma jolie maman se servait de sa bouche comme si s'était son vagin. Puis ma jolie maman avala un mélange de pisse et de sperme. Ma Jolie maman se releva et plaqua ses paumes de mains contre le carrelage du mur en se penchant bien pour que je la sodomise et lui tringler la moule
Je m'amusai à lui limer le boyau de son anus en deux trois coup de va et vient et je lui pénètre sa moule étroite pour faire la même chose et visse ver sa. Se n'est pas passe que s'est ma jolie maman. Mai la salope est vraiment bonne que se soit par son orifice anal ou par son orifice vaginal. 
Je ne parle même de sa bouche.
Ma jolie maman me dit :
quelle ne se reconnait pas. Car s'est bien la première fois qu'un mec aussi jeune la fais monter au rideaux à chaque fois qu'il la bise ou qu'il joue avec ma moule ou son clito.
La nuit fut quasiment blanche pour nous deux.
Entre nos jeux érotique voir plutôt hard et nos partis de baise et de sodomie les heures passer au petit matin nous nous somme assoupi dans la position du soixante neuf. se fut merveilleux de se faire réveiller en se faisant lécher les testicule et la bite par une si belle langue. Je n'avais pas encore lécher une chatte des mon réveille. la journée commençait très fort.
Ma jolie maman et moi finîmes par nous lever pour un vrai petit déjeuné.
le petit déjeuné se termina en jeu érotique surtout avec la confiture. Je fis subir une double pénétration anal et vaginal à ma jolie maman l'aide de deux  grosses bananes et je lui pénétrer ma bite dans l'intérieur de sa bouche pour lui offrir le lait pour son café.
nous repartîmes dans la salle de bain pour prendre une douche après avoir sodomisé ma jolie maman qui sortit la première de la douche pour normalement s'habiller. Car nous étions pas  à l' abri d'un coup de bite. 
Ma jolie maman commença à s'habiller en mettent un ensemble de lingerie de couleur rouge vif. 
Soutien gorge entièrement en tulle transparente incrusté de fine dentelle de couleur or, porte jarretelle  et bas noir. Le porte jarretelle est assorti au  soutien gorge et au slip. Son est confectionner entièrement en tulle transparente. le devant de son slip et aussi incrusté de dentelle de couleur or. Le derrière de son slip est lui uniquement en tulle transparente et l'étoffe de l'entre jambe et  elle aussi  uniquement en tulle transparents. Mon sang ne fit qu'un tour et ma queue se retrouva une nouvelle fois à l'horizontal. Je plaquai ma jolie maman contre le mur et la fine étoffe transparente un résista pas longtemps. Je venais de pénétrer une nouvelle fois mon pénis dans l'intérieur de l'orifice vaginal de ma jolie maman. Puis je la tringler une nouvelle fois. Au moment jouir je me retirai pour éjaculer mon sperme sur la tulle transparente qui recouvre ses fesses.


0 appréciations
Hors-ligne
je demandai à ma jolie maman si elle pouvait mettre sa jupe écossaise ( que l'on appelle aussi un kilt )
Ma jolie ma maman me répondit :
oui.
Ma jolie ajouta :
Je suppose que je dois garder mon ensemble de lingerie sexy dessous.
Je lui répondis :
Bie sûre . J'ajoutai tu peu aussi retirai son petit slip et te promener le cul à l'air sous ta jupe.
Ma jolie maman me répondit :
j'en suis capable :
Je lui répondis :
je n'en toute pas. Mai faire tes courses dans une grande surface pourrais tu le faire tout en sachant que tu peux rencontrer des gents que tu connais.
Ma jolie maman me répondit :
Nous verrons bien.
Ma jolie maman me dit :
Je relève ton défi
Je répondis à ma jolie maman :
tu es vraiment une belle salope.
elle me répondit :
es toi, tu es un vrai pervers et vicieux.
j'aime les femmes mûre sans tabou, la lingerie hyper sexy et surtout des pubis très fournis je suis un mec

donc nous voila partir faire les courses dans une grande surface que ma jolie maman à l'habitude d'aller. Ma jolie maman n'a ni de soutien gorge ni de petit slip appart son porte jarretelle sous ses vêtement. Ma jolie maman se gare sur le parking de la grande surface axais loin des autres voiture. Nous sortons de la voiture. 
Je dis à ma jolie maman :
laisse ta porte ouverte.
je fis le tour de la voiture et je me place derrière elle en retroussent sa jupe écossaise pour la tringler sur le parking. Se fut pour moi une vrais excitation de faire les courses avec ma jolie maman tout en sachant quelle n'avait aucune lingerie sous se vêtement. MA jolie maman rencontra même des collègues de travaille
Après être passer à la caisse nous repartîmes à la voiture. Ma jolie maman ouvrit le le coffre de la voiture ou elle commença à changer les courses. Je sous lever sa jupe une nouvelle fois. Sauf que la je lui sodomiser son joli trou du cul. Nous étions sur la route du retour à la maison. 
quand ma jolie maman me dit:
j'ai une envie de pisser. 
Ma jolie maman s'arrête sur le parking de la ville ou se trouve des toilette public nouvelle génération. je rentrai donc avec ma jolie maman dans ses toilette.
Ma jolie maman s'assit sur la lunette pour pisser
Je lui demande :
Jolie maman as tu déjà baisé dans se style de toilette :
Elle me répondit :
Non
Ma jolie maman était encore entrain de pisser je sortie ma bite de mon slip pour quelle me suce la Q queue et vous étions repartir pour une bonne baise dans les toilettes.
Nous arrivons à la maison. Ma jolie maman regarde sa montre  et me dit :
maintenant il ne faut plus amuser car j'ai rendez-vous chez ma gynécologue à quatorze heures. 
Je lui dis :
Tu vas te faire tripoter la moule et te faire lécher.
Ma jolie maman me dit : 
tu ne ses pas si bien dire :
Je lui dis :
Non ne me dit pas que tu tes fais lécher la moule par ta gynéco.
Ma jolie maman me répondit :
ET en plus pas qu'une fois.
Je dis à ma jolie maman :
Je viens avec toi.
donc l'après midi nous partîmes chez sa gynécologue. 
Ma jolie maman la prénom cul de guêpe. Car elle est très menue.
Ma jolie maman ajouta : 
Elle est folle dingue de la forme de mon fessier. 
Je répondis à ma jolie maman :
comme s'est  drôle je ne demande pourquoi.
Pour monter a l'appartement de sa gynéco il a un  vieux ascenseur qui monte lentement. j'en profitai pour tringler une nouvelle fois ma jolie maman. Nous croisons un couple qui descendait l'escalier.
Nous avons très nettement attendu l'homme a sa femme.
IL était entrain de la tirer en levrette.
Nous voila arrivait sur le pallier  de sa gynéco.
Ma jolie maman sonne et nous rentrons  dans le couloir jusqu'à l'accueil 
L a secrétaire nous dit :
Je vais prévenir madame que vous êtes arriver.
Sa gynéco ouvrit la porte de son cabinet et nous fit rentrer 
Sa gynéco dit à ma jolie maman :
a pour une fois votre mari vous a accompagner 
Ma jolie maman lui répondit :
Mon s'est mon beau fils
sa gynéco fit installer ma jolie maman  sur le siège de consultation en tirent le rideaux 
Sa gynéco lui dit :
Et bien sa doit y aller les parties de jambe en l'air en lui pénètrent l'écarteur dans son orifice vaginal. Sa gynéco ajouta : 
je voie que même que votre orifice anal a hue plusieurs visite.
Sa gynéco lui dit : 
et bien votre mari à une pêche d'enfer.
Sa gynéco ajouta :
il faut qu'il face attention avec la petite pilule bleu.
Ma jolie maman lui répondit :
au bout d'un moment se n'est pas avec mon mari que je fais ça.
 Sa gynéco lui répondit :
je m'en doutai un peu
Sa gynéco ajouta :il faut être jeune et vigoureux pour pouvoir baiser et nous sodomiser aussi souvent dans la même journée  et de pouvoir éjaculer quasiment à chaque fois.
sa gynéco lui demanda :
je suppose que tu le suce et que tu avale.
Ma jolie maman :
lui répondit :
oui. 
Sa gynéco lui répondit :
Ma chérie tu n'as rien de spéciale. Sauf que depuis deux jours tu as une sexualité très intense et des mouvements répétaient et vigoureux tes deux orifices vaginal et surtout anal non plus l' habitude d'êtres pénétrer aussi souvent;
Sa gynéco m'appela 
je m'avançais donc sa gynéco et ma jolie maman.
la gynéco demanda à ma jolie maman :
cela ne te dérange pas que je regarde son pénis
Sa gynéco me dit :
déshabille toi entièrement.
Sa gynéco nous dit :
Je vais dire à ma secrétaire que je ne pas être déranger pour le moment
la gynéco me prit la queue dans sa main et en tutoient ma jolie maman 
Elle lui dit :
Cela ne te gêne pas que je suce devant toi.
Ma jolie maman lui répondit :
Mon 
Sa gynéco se mit à genoux devant moi et me dit :
sa va tu me facilite le travaille tu es déjà  en érection. La gynéco pénétra le cylindre de mon pénis entièrement dans sa bouche pour une fellation buccal.




Ma jolie maman glissa sa tête entre les cuisses de sa gynéco pour lui lécher sa chatte poilu. 
La gynéco me fit éjaculer mon sperme dans l'intérieur de sa bouche. 
Je regarde ma jolie maman en lui disent : 
tu es aussi une lécheuse de moule.
Ma jolie maman me répondit :
Oui grâce à elle.
Sa gynéco ajouta :
La salope est même plutôt douer pour se style d'exercice.
Sa gynéco me dit :
tu as de la chance d'avoir une jolie maman comme elle.
Sa gynéco me dit :
s'est vrai que tu as une  super bite pour pratiquer les fellations. Juste la bonne longueur pour ne être trop courte et ni trop longue pour être étouffante quand tu tu l'enfonce entièrement dans la bouche
Sa gynécologue ajouta :
ta jolie maman à raison. Nous allons voir pour le reste. La gynéco s'allongea sur le dos.Ma jolie maman se plaça sur son visage pour se faire lécher la chatte et moi je la pénétrer mon pénis dans l'orifice vaginal de la gynéco. Nous étions en pleine partouze quand la secrétaire rentra dans le bureau de sa patronne. 
Sa secrétaire lui dit :
Madame j'ai fermer le cabinet et la secrétaire se déshabilla en deux ou trois cuillère à pot. Je retrouvai avec trois femme aussi chaude les une que les autres je ne savais plus ou donner de la tête et de la queue. 
Même entre  t'elle les se lécher la moule. Pour moi s'était la première fois que je voyais trois femme entrain de se lécher en même temps.

 j'en avais plein les yeux.  Je regardai ses trois femmes d'âges mûre se bouffer la moule comme des gamines. IL faut bien dire quelles sont plutôt encore bien rouler toute les trois. La au moins il y a des formes, des courbes, des rondeur et du poil la ou il le faut. Oui des frais femme comme on pouvais les voir dans les magasines des années quatre vingt. Des vrais femme qui avait des seins, des poiles au pubis ou entre les cuisses pour certaine  et des fesses bien ronde et généreuse.
Maintenant se sont des planches à pain sa n'à plus de forme, de poil au temps baisé ou sodomisé une poupée gonflable. Là devant mes yeux se son trois vrais femmes qui assume le corps telle qui les. 
Putain que s'est jolie une femme qui a de la poitrine, du poil au pubis et entre les cuisses et un cul qui soit un cul. 
Pour moi personnellement  je refuse de baisé ou de sodomisé des femmes de maintenant. J'ai l'impression de baiser avec une planche à repasser. je préfère encore me masturbé devant une photo au il y a encore de la vrai femme nue qui assume leur physique comme il les.
S'est tellement bon de lécher un joli triangle de poil bien frisé et de glisser sa tête entre des cuisses ou la moule et poilu en sentant une légère odeur d'urine ou de lécher un vrai beau cul bien charnu qui peut te péter ua nez.
la pour moi s'est le pied le voir ses femme. S'est tellement excitent de se poser la question. Quand tu regarde la couleur des cheveux d'une femme. Moi je me posai souvent la question de quelle couleur sont les poiles de son pubis. Est elle vraiment brune , blonde ,châtain claire ou foncer.
Maintenant tout est raser comme une gamine. je ne voie pas de voir une fente imberbe peut exciter un homme et le faire bander.
Moi personnellement je bande devant une vrai femme qui montre son corps de corps telle qui lui à été donner.
La j'en plein les yeux de plus j'ai la chance des voir ses trois femmes qui sont à preux près le même physique à quelque chose près.
Je regarde ses trois femmes que j'ai baisé et sodomisé l'une après l'autre. Je fus un peu gêner que ma jolie maman me regarde lécher et baiser ou sodomisé ses copines sous ses yeux.  Après cette partouze.
La gynéco dit :
à ma jolie maman cela ne m'étonne plus que tu es mal à tes orifices. Delà façon que ton beau fils nous a baiser et sodomisé cela ne m'étonne pas. La vache sa s'est du ramonage de chatte et de trou du cul.
la secrétaire de la gynéco ajouta :
cela fait longtemps que je ne me suis pas fais tringler et enculer comme ça.
la gynéco ajouta :
moi aussi cela remonte à  longtemps qu'un homme ma fait bouger et déglinguer la moule et mon trou du cul comme cela.
la gynéco me dit :
quelle a quelques heures de vol. Elle ajouta :
Là, je dois avouer que je ne me suis jamais fais aussi défoncer mes deux orifice comme tu la fais et pence que mes deux copines sont tout ta fais d'acore avec moi.
la secrétaire me demanda :
tu baise ou sodomise qu'avec des femmes plus âgées que toi.
je lui répondis :
oui.
Je leur expliquai que je préférais les vrais femmes qui assume leur physique telle qui les et qui laisse leur tabou de côté.
Je leur dis aussi :
Généralement elle ne refuse pas un petit coup de queue car elle sont consente que cela devient rare à leurs âges dans prendre un bon coups dans la chatte ou l'anus.
Ajouta :
de plus se sont des femmes marier ou veuve de classe moyenne ou même de la haute. La plus salope
que j'ai tringler et sodomisé était la femme du maire qui tenait un magasin de lingerie féminine qui s'appeler les dessous chique.
Ma jolie maman me demanda :
Si j'avais déjà baiser une fille de mon âge.
Je lui répondis que oui.
La gynéco me demanda :
tu as une soeur.
Je lui répondis :
oui
La secrétaire ajouta :
Elle est plus âgées que toi
je répondis :
oui
ma jolie maman ajouta :
généralement  la première fois cela se passe entre frère et soeur 

La gynéco à tout a fais raison je fus dépuceler par ma soeur qui a un an de plus que moi.
Ma salope de soeur était plutôt bien rouler  physiquement à cette époque. 
Vous allez me dire :
bien sûre cela fut une évidence. 
Une soeur plus vieille d'uns an cela était facile de la regarder son corps changer. Oui je voyais ma soeur devenir une femme physiquement; A treize ans ma soeur avait déjà une bonne paire de nichon et un triangle pubien déjà très bien fourni. Oui ma soeur me faisait bander. 
 Se fut ma soeur qui prit les chose en main pour me dépuceler. Ma soeur n' a pas hue de mal à me convaincre pour la tringler. Ma soeur n'a pas hue de mal à ma faire bander et de jouer à touche pipi. je voyais et toucher ma première chatte poilue.

Une chose qui était sûre, s'est que ma soeur à quatorze ans n'était vierge depuis un moment. Ma soeur pour m'exciter d'avantage porter  la lingerie sexy de notre mère. S'est ma soeur qui me fit ma première fellation buccal sur mon pénis et qui me pissa dans la bouche. Il est vrai que ma soeur ne fait pas se quatorze ans et parer beaucoup plus vielle physiquement. Pour une fille de quatorze ans ma soeur était déjà bien  au taquer sur la pratique du sexe. Il arrivait à ma soeur de venir me masturbé et d'avaler mon sperme ou elle venait se caresser sa moule devant moi pour que la tringle ou la sodomise. Bien sûre je ne disais pas non quand elle venait me provoquer pour ma soeur et le kama-soutra n'avait pus de secret pour nous. je ne s'ai pas combien de litre de sperme j'ai pue laisser dans l'intérieur de son trou du cul ou même dans son orifice vaginale. 
La gynéco et ma jolie maman me dise: 
nous comprenons mieux pourquoi tu fais jouir des femmes  d'âges mure. Car même ta soeur ta appris à baiser ou sodomiser comme si elle même était une femme âge mure.
la gynéco nous donna un autre rendez-vous pour la semaine prochaine pour une nouvelle partouze. Avant que je reparte chez moi 

 j'attaquai ma deuxième semaine de vacance. Ma jolie maman et moi arrivions baisé au temps que ma  première de vacance malgré la présence de mon vieux à la maison. Ce qui donner plus de piment à la relation entre ma jolie maman et moi. Toute les occasions était bonne pour que je glisse ma main dans l'intérieur de son slip pour lui titiller le clitoris ou de me faire sucer la bite sellons le temps que nous avions. Ma jolie maman et moi avons même réussir à baisé dans le grenier de la maison pendant que mon vieux passer la tondeuse. Même un soir mon veux était endormie en regardent la télévision . Ma jolie maman et moi en avons profiter pour aller dans a salle de bain pour que je là sodomise. 
Ma jolie maman me dit :
quand t'on veux quelque chose. Il y a toujours des solutions ou, des occasions qui s'offre a nous.
Je dis à ma jolie maman :
je ne te savais pas que tu étais aussi porter sur le cul et aussi chaude.
Ma jolie maman me dit :
quelle n'est pas une ni sainte ni touche. Quand il se présente une occasion elle ne dit :
jamais non.
Ma jolie maman ajouta :
Il ne faut pas rêver. Quand une femme prend de l'âge. Elle est quand même moins sollicité pour un plan cul. 
Ma jolie maman me dit :
Sauf quand tu tombe sur un mec comme toi. Qui aime les femmes d'âge mûre.
Ma jolie maman ajouta : 
pour temps je ne voulais pas que cela se passe vraiment car tu es mon beau fils. Mai de l'autre côté une voie me disait :
vas y tu ses ce qui la entre les jambes.
Ma jolie maman me dit : 
s'est vrai que je l'ai sentir pendant deux semaines contre la raie de mes fesses quand tu étais en érection quand tu étais derrière moi en moto.
Ma joie maman a jouta :
bien sûre tu n'avais pas même age et moi non plus.
Ma jolie maman dit :
Puis quand  je t'es couper les cheveux et que je me suis frotter mon bas ventre contre toi à deux ou trois reprises. J 'ai bien sentir ta réaction et quand tu as glisser ta main sous ma jupe et que tuas pauser ta paume de main contre mon slip pour caresser mon fessier et que tu as soulever le devant de ma jupe pour  mon slip et que tu as embrasser les poiles de mon pubis. 
La je me suis dite :
la ma vieille tu la chercher. Tu vas passer à la casserole.
Ma jolie maman ajouta :
je l'avais bien sentir contre moi. Il me restait plus qu'a la voir.
Ma jolie maman me dit :
Je dois bien avouer honnêtement que je ne pensais pas que cela aller prendre une telle ampleur.
Ma jolie Maman ajouta :
IL faut bien avouer que tu as une imagination très débordante pour le sexe.
Ma jolie maman me dit :
Quelle s'est même étonner elle même à rentrer dans mes délires sexuelles les plus fous.
Ma jolie maman  ajouta :
si pour toi le sexe et un jeux comme tu le pratique tout en respectent ta partenaire. Je signe de suite.
Ma jolie maman ajouta :
tu ma appris une chose. Il faut savoir laisser ses tabous sur le sexe du moment ou les personnes se respecte dans leurs délires ou fantasme.
Je dis à ma jolie maman :
Je dois bien avouer que tu ma bleffer toi aussi , car je ne suis aller pas aussi lion avec d' autre femme avec toi. Sauf peut être Simone.
Ma jolie maman me dit :
j'ai l'impression que tes deux belle mère t'inspire sur le plan cul.
je répondis à ma jolie maman :
Avec Simone  se fut diffèrent car s'est elle qui ma élever. Simone et moi  cela n'a jamais été simple dans relation  affective, car je n'étais pas majeur. Je me sentais déjà attirer par elle. Et dans autre vie il y a hue des période qui nous on rapprocher Se sont des événement que nous pouvions pas gérer nous même. il dépendait d'une autre personne. Mai nous étions bien obliger de les subir. Alors dans ses moment la Simone et moi étions très proche. Il m'arrivait de peloter Simone et de jouer à touche pipi sans pénétration. 
ma jolie maman m'écouter en se caressent la moule devant moi.
Ma jolie maman me demanda :
Tu as finis par la tringler et la sodomiser
Je lui répondis :
J'ajouta :
 j'ai attendu quelle soit divorcer  officiellement de mon vieux pour la tringler. 
Je dis honnêtement à ma jolie maman j'aurai bien voulu la tringler plutôt quand elle était plus jeune.
Car je suis sûre que j'aurai une vrai salope de Simone.
Je dis à ma jolie maman :
toi ses diffèrent tu es plus jeune et encore très chaude.
Ma jolie me répondit :
Oui je suis plus jeune que Simone. Mai je pense à ce que j'ai fais avec toi. Je ne pourrais pas le faire avec un n'autre homme.
ma jolie maman ajouta :
avec toi cela ma paru très naturelle tout en respectant personne et mes désirs. 
Nous étions déjà en milieu de semaine. Entre parenthèse.
Car ma jolie maman et moi nous avions ce mercredi après midi un soi disent rendez-vous chez sa gynéco pour une consultation. Mai s'était surtout pour partouze que sa gynéco organiser chez elle.



donc se mercredi après midi nous voila partir chez la gynéco de ma jolie maman. Sa gynéco nous fait rentrer dans son salon et nous présente les autres personnes que nous connaissons pas. La gynéco nous présenta son mari et son gendre. Sa gynéco nous présenta sa copine avocate et sa secrétaire médicale que l'on connaissait déjà, pour avoir partouzer huit  jours plutôt  avec sa patronne dans le cabinet médicale.
Sa copine avocate devait avoir la cinquantaine plutôt bien rouler physiquement. 
Les trois femmes commençaient un strip-tease super chaud.  La gynéco et l'avocate étaient juste vêtu de leur guêpière plutôt très sexy et ma jolie maman portait un ensemble de lingerie qui ne laisser pas indiffèrent le gendre et le mari de la gynéco. 
Très vite trois couple se sont former La gynéco se mit avec son gendre, son mari avec ma jolie maman et moi je me mis avec l'avocate 

pendant que je dessoudai Cécile l'avocate. Ma jolie maman était entrain de se faire prendre  en sandwich. C'était la première fois quelle se faisait pénétrer la vulve et l'anus en même temps. Tendit que la la gynéco  et sa collègue de bureau était dans la position du soixante neuf. La partouze devenait très hard. Moi je m'éclatai de voir ma jolie maman se faire dessouder ses trois orifices bouche, vagin et anus y son passer.
Moi je me suis éclater avec l'avocate et la gynéco. Bien sûre toute les bonne chose ont une fin. Ma jolie maman et moi étions sur la route du retour.MA jolie maman s'arrêta sur un parking pur me tailler une pipe. je fini par la biser sur le capot de la voiture. Puis nous somme entrer à la maison.
le lendemain je prenais le train pour rentrer chez moi.
le soir mon vieux me dit : 
qu'il ne peut pas m'amener demain à la gare car il avait une rendez vous.
Je me dis :
en moi même  tant mieux. Car j'aurai l'occasion de me tringler et sodomiser ma jolie maman une dernière fois avant de monter dans le train.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 306 autres membres